Ronde de bac post 8 mars


C’était le 9. Le lendemain de la Journée internationale de ce que le quotidien La Presse a désigné de LA femme. Avec un cahier spécial, si ma mémoire est bonne, sur la mode. Genre. Ou un autre quelque chose de féminin. Dans mon ancien temps, le 8 mars était la Journée internationale DES femmes et rappelait, je m’en souviens très bien, un événement marquant d’une bataille d’ouvrières américaines (il faut lire des États-Unis) de l’industrie du vêtement. Et que la proclamation de cette Journée a été décrétée sous la pression de communistes russes, peut-être de Clara Zetkin, une maîtresse de Lénine. Ou serait-ce plutôt Aledandra Kollontaï? Bon. Assez de name dropping et de confusions historiques. Revenons au récit de cette ronde de bac, qui démontrera malgré tout qu’il y a une cohérence dans ce qui précède et ce qui suivra.

Or donc, le 9 mars, j’ai vu, à l’angle de la 10e avenue à Rosemont et de la rue Masson, un sac. Plein de livres. Au dessus, bien en vue, Les contes de la bécasse de Guy de Maupassant. J’ai pensé que ce serait un beau legs à la nouvelle génération, en la personne d’une petite fille de quelques heures. Fille de la fille d’une de mes grandes amies. J’ai pris le sac très lourd et je l’ai péniblement – il faisait très froid et je n’avais pas de mitaines – apporté chez moi. Pour partager Bécasse et Maupassant avec cette petite fille de la fille d’une de mes grandes amies.

Ma peine en valait la peine. Le sac était rempli de grands classiques de la littérature. Un Gongourt récent, même. Quelques auteurs québécois à la mode. «La promotion de la femme dans la bible», de Thierry Maertens. Point de repère, Casterman, 1967. Et,  au fond du sac (IKÉA, est-ce que je l’avais mentionné?), DIX ROMANS HARLEQUIN.

Objets d’une savante et rigoureuse recherche universitaire ou vice caché?  Je ne sais pas.

Comme je ne sais pas laquelle de mes trouvailles de rue post 8 mars 2010 je vais consommer en premier, avant de la remettre en circulation pour empêcher la mort d’un arbre.

Et si c’était ça?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s